1959 - "Les trois traîtres d'Hiram Abif" par Samaël Aun Weor.




LES TROIS TRAITRES D'HIRAM ABIF

Samaël Aun Weor


Extrait de "La Montagne de la Juratena" (1959)


*

Avertissement liminaire

Samaël Aun Weor, de son vrai nom Víctor Manuel Gómez Rodríguez  (1917-1977), est un ésotériste dont la doctrine est proche de la théosophie d’Helena Blavatsky. Ses divers écrits, assez « occultisants », ne s’inscrivent pas à proprement parler dans le fil de la pensée symbolique prônée par la Franc-Maçonnerie. Il a néanmoins abordé certains thèmes maçonniques, notamment dans le texte proposé ci-dessous. Il convient sans doute de considérer ce texte - dans le cadre du site "La Légende d'Hiram" - comme étant une simple « information », comme étant un aperçu de ce qu’une légende maçonnique peut inspirer à un auteur pour lequel la Franc-Maçonnerie n’est pas la principale préoccupation.


L.A.T.

*


Les trois traîtres d'Hiram se nommaient Sebal, Ortelut, et le troisième, Stokin. Les trois traîtres furent décapités ; les trois têtes furent jetées au feu, et les cendres lancées aux quatre coins de la terre, aux quatre vents. Ces trois traîtres vivent à l'intérieur de nous-mêmes. Ces trois traîtres sont le Dragon Noir aux trois têtes, et les trois rebelles : le premier est le rebelle à la Nature, le second est le rebelle à la Science, et le troisième, le rebelle à la Vérité. Ces trois rebelles sont figurés dans la Bible par Coré, Dathan et Abiram (voir les Nombres, Chap 16).

Le premier traître frappe Hiram avec la règle ; c'est ainsi que les justes sont assassinés au nom de la Loi et de l'Ordre. Le second frappe Hiram avec le levier ; c'est ainsi que les préjugés et les croyances de chaque époque mènent à la mort les grands Initiés. Le troisième enfin achève Hiram avec le maillet ; c'est ainsi que la violence de chaque époque tue les justes et interdit la diffusion de la Doctrine Secrète. Ces trois traîtres contrôlent les trois corps appelés Corps Astral, Corps Mental et Corps Causal (ou Corps de la Volonté). Les grands clairvoyants ont étudié ces trois véhicules, mais malheureusement ils n'ont pas étudié ce qu'il y a à l'intérieur d'eux.

Le Corps Astral est contrôlé par Sebal, le père du désir. Le Corps Mental est contrôlé par Ortelut, l'horrible démon du mental, et le Corps de la Volonté (ou Corps Causal) est contrôlé par Stokin, le terrible démon de la mauvaise volonté.

Ces trois traîtres constituent ce que l'on appelle le Prince de ce Monde. La victime immolée est toujours le Christ interne de tout homme qui vient au monde. Hiram est notre Christ interne. Hiram est le Roi-Soleil. Le Roi est mort !, vive le Roi !.

Le Christ fut assassiné par trois traîtres : Caïphe, le grand prêtre, Judas Iscariote et Pilate.

Il nous faut ressusciter le Christ à l'intérieur de nous-mêmes. Nous devons incarner le Verbe en nous. Cela n'est possible que si nous décapitons les trois traîtres.

Les vingt-sept Maîtres qui partirent à la recherche des trois traîtres se divisèrent en trois groupes de neuf. Ces trois groupes s'en allèrent le premier vers l'orient, le second vers le midi, et le troisième vers l'occident. Cela nous rappelle les trois portes du temple. Ces trois portes représentent l'Homme, la Femme et le Sexe. C'est en descendant dans la Neuvième Sphère (le Sexe), que nous pouvons rencontrer le Prince de ce Monde pour le décapiter.

Les Maîtres trouvèrent le premier traître caché dans la caverne du désir. L'un des neuf Maîtres s'introduisit dans la caverne où il poignarda et décapita le premier traître. Après quoi il se présenta devant le Roi Salomon en tenant la tête du traître d'une main et le poignard de l'autre. Et le Maître s'écria, en présence de Salomon : « Avec moi vient la vengeance ! ».

Le second traître fut découvert, par le second groupe de neuf Maîtres, réfugié dans la caverne du mental, à l'entrée de laquelle se tient toujours le chien du désir. S'approchant de la caverne, les Maîtres virent le chien endormi. Ils entrèrent sans bruit dans la caverne où ils surprirent le traître qu'ils garrottèrent et emmenèrent à Salomon. Ils arrivèrent à Jérusalem le dix-huitième jour de leur départ, dans la soirée, au moment où l'on quittait les travaux de la construction du Temple. Salomon condamna le traître à avoir le corps ouvert, la tête coupée et le coeur arraché.

Ces dix-huit jours nous rappellent l'arcane dix-huit du Tarot. Les ennemis occultes et secrets du mental nous guettent pour nous détourner du sentier de l'Initiation. Les neuf Maîtres qui découvrirent le second traître renvoient à la Neuvième Sphère. C'est seulement en descendant à la Neuvième Sphère que nous parvenons à décapiter le second traître.

Le troisième groupe de neuf Maîtres finit par trouver le troisième traître, après de longues recherches ; les Maîtres durent lutter avec énergie pour saisir le traître, car celui-ci se défendait furieusement avec la hache de la mauvaise volonté. Ils réussirent à saisir le troisième traître au moment où il tentait de se précipiter à l'abîme, du haut d'un rocher ; la mauvaise volonté et la désobéissance nous font toujours tomber dans l'Abîme. Les Maîtres ligotèrent le traître et l'emmenèrent à Salomon qui le condamna à avoir le ventre ouvert, les entrailles arrachées et la tête tranchée.

Les trois têtes furent exposées au bout de trois perches garnies de fer, aux trois portes du temple. Puis, ayant fait allumer un grand feu devant la porte principale, Salomon y fit jeter les trois têtes.

Nous devons descendre à la Neuvième Sphère (la Sexualité), pour décapiter les trois traîtres d'Hiram Abif. Tous les grands Initiés du passé ont dû descendre à la Neuvième Sphère.

La clé secrète des Mystères Majeurs est le Grand Arcane. Cet Arcane est sexuel. Il peut et il doit y avoir connexion sexuelle. La clé se trouve dans l'union du phallus et de l'utérus. L'important c'est que le couple se retire avant la fin de l'acte sexuel, avant le spasme, avant l'orgasme physiologique, afin d'éviter l'éjaculation du Semen. Il ne faut pas répandre son Semen, ni à l'intérieur de la matrice, ni en dehors d'elle. Le désir refréné transmute la liqueur séminale en très subtiles vapeurs séminales qui, à leur tour, se convertissent en énergies solaires et lunaires, positives et négatives. Ces énergies électromagnétiques s'élèvent par deux fins cordons ganglionnaires qui s'enroulent autour de la moelle épinière ; ces énergies montent jusqu'au Calice ; ce Calice, c'est le cerveau. Ainsi le cerveau se séminise, ainsi le Semen se cérébralise.

Ce secret sexuel est l'Arcane AZF A l'aide de cet Arcane, nous pouvons rentrer à l'Eden. L'Eden est le Sexe lui-même. Nous sommes sortis de l'Eden par la porte du Sexe, et c'est par cette porte seulement que nous pouvons rentrer à l'Eden. Personne ne peut entrer au Paradis par de fausses portes, nous devons entrer par où nous sommes sortis. C'est la loi.

Lorsque les courants solaires et lunaires de notre liqueur séminale entrent en contact dans le Triveni, situé au niveau du coccyx, alors s'éveille la Couleuvre Ignée de nos pouvoirs magiques. Le flux ascendant de l'énergie du Troisième Logos, qui monte le long de notre moelle épinière, est l'épée flamboyante avec laquelle nous pouvons décapiter le Prince de ce Monde.

Grâce à l'Arcane AZF, tout être humain peut éveiller la Kundalini et se convertir en un Grand Maître de la Loge Blanche.